SALARIER DES PERMANENT·E·S ET DES INTERMITTENT·E·S DANS L’ENTREPRISE CULTURELLE

L’embauche de salarié∙e∙s demande de maîtriser la gestion des paies et les spécificités liées au spectacle vivant concernant les artistes et technicien∙ne∙s.
#salarié, embauche, administration, rémunérations, bulletin de paie, attestation

Public

Administrateur·trice de production, chargé·e d’administration, chargé·e de production, gestionnaire de paies, assistant·e de production, collaborateur·trice d’un service RH ou d’un service administratif d’une entreprise de spectacle, agent·e·s de collectivités.

Formatrice

Martine Laudrain est administratrice dans le secteur culturel (Ma P’tite Entreprise) et formatrice sur la réglementation du spectacle vivant, les statuts de l’artiste, les paies des entreprises culturelles…

Prérequis

Pas de prérequis.

Objectifs

► Comprendre les règles d’embauche des salarié∙e∙s permanent∙e∙s (CDI ou CDD) et des salarié∙e∙s intermittent∙e∙s du spectacle (CDDU).
► Maîtriser les obligations en matière d’emploi de salarié∙e∙s.
► Mettre en pratique ses connaissances dans le traitement des salaires.
► Établir, comprendre et vérifier les bulletins de salaires et les déclarations sociales.

Contenus

► Le contrat de travail (DUE, règles du CDD, mentions obligatoires).
► Les spécificités du régime d’assurance chômage des intermittent∙e∙s (annexe 8 et 10).
► La rémunération (cachets, régime général, GUSO, heures, conventions collectives, minimas, frais professionnels…).
► Les bulletins de paie (caisses, bases, plafonds, taux…).
► Les attestations pour le/la salarié∙e (AEM, certificats d’emploi, Congés Spectacles, FNAS…).
► Les caisses spécifiques aux entreprises de spectacle.
► Les déclarations et paiements des cotisations (DSN, bordereaux mensuels, trimestriels et annuels).
► Études de cas pratiques : simulation de paies simples et complexes de salarié·e·s permanent·e·s, d’artistes et de technicien∙ne∙s du spectacle vivant, configuration du dossier entreprise sur un logiciel de paies (données obligatoires, variables…).

Modalités pédagogiques

Alternance d’apports théoriques, d’exercices d’entraînement individuels, d’études de cas collectives, d’échanges d’expériences et de mises en pratique.

Modalités d’évaluations

À la fin de la formation, les participant·e·s répondent à un QCM afin d’évaluer les connaissances acquises au cours de la session.

Matériel recommandé

Calculatrice.